Actualités médicales

AVRIL

PROJET MIRIAD

Projet  porté par le PR BREBAN CH AMBROISE PARE, soutenu ¨par la fondation ARTHRITIS en collaboration  avec Clarins,  il porte sur  le rôle du microbiote intestinal dans les RIC.
Il étudie le rôle de la composition de la de la flore bactérienne intestinale dans le déclenchement et ou l’évolution de la spondyloarthrite  et la PR afin de déterminer le rôle du microbiote, l’équipe a comparé  la flore chez des patients  atteints de SpA et de PR  avec des témoins familiaux sains.
Il a été observé d’abord une raréfaction de la diversité microbienne  chez les patients atteints de SpA  comparés aux témoins sains
Après séquençage  des fragments d’ADN bactériens  chez les malades et chez les témoins sains afin d’obtenir une signature des dérèglements de la flore intestinale, il est apparu que chez les SpA il existait une forte proportion de bactéries  Ruminococcus gnavus dans celle des malades SpA
Cette bactérie qui a un rôle très inflammatoire, se révèle associée  à l’activité de SpA chez les Spondylarthritiques
Ces résultats ont  identifié une dysbiose (dérèglement de la flore)  spécifique chez le malade atteint  de SpA et suggère des liens entre terrain génétique, microbiote intestinal et inflammation dans un contexte de spondyloarthrite
 Les recherches se poursuivent mais sont d’une grande importance
Source : revue scientifique Annals of tehe Rheumatic Diseases juin 2017