Sport et spondylarthrite

SPORT, ACTIVITÉ SPORTIVE  et SPONDYLARTHRITE

Quelques conseils et exercices

Conseils

Il est souhaitable qu’un programme d’exercices soit composé pour chaque patient souffrant de SpA par un kiné, car la maladie évolue différemment d’une personne à  l’autre et peut se localiser à  divers endroits du corps.
Si vous ressentez des douleurs pendant ou après certains exercices, cela signifie que ceux-ci sont contrindiqués dans le moment.Renoncez-y au bénéfice d’autres non traumatisants. Consultez alors votre médecin et votre kiné pour réajuster le traitement gymnique

Quels sont les problèmes et défauts de position qui peuvent apparaitre avec cette maladie ?

Ankylose des lombes, région du dos située de chaque côté de la colonne vertébrale, entre la dernière paire de côtes et le haut du bassin ( avec cambrure insuffisante)
Ankylose avec gibbosite* croissante du dos
ankylose avec ensellure** croissante de la région cervicale
Ankylose de la cage thoracique
Perte de mobilité des épaules surtout dans les mouvements vers le haut (rétractions musculaires)
Perte de mobilité des hanches avec rétractions des muscles
* gibbosite=courbure anormale de la colonne vertébrale, qui forme une bosse et provoque une saillie de la cage thoracique (partie du squelette enserrant le coeur et les poumons).
**ensellure= lordose, cambrure des parties cervicale et lombaire de la colonne vertébrale

 

Quelques Exercices

Ce programme succinct vise à :
Prévenir l’apparition de mauvaises habitudes, préserver la mobilité des épaules, du dos, des hanches, de la cage thoracique
Lutter contre la rétraction des muscles
Augmenter les capacités respiratoires
Donner une position normale et fonctionnelle du corps avant l’ankylose